Comment utiliser l’Internet of Everything 
pour résoudre les défis sociétaux et environnementaux du 21e siècle ?

Si les technologies constituent un réel levier de performance permettant de faire des économies et de générer de nouveaux revenus, elles ont également vocation à apporter des solutions aux enjeux sociétaux et environnementaux tels que: l’éducation, la e-santé, l’environnement urbain durable, la gestion des déchets, la gestion du gaspillage alimentaire…

Pour la 3e année, le SwitchUp challenge récompense des étudiants et jeunes entrepreneurs ayant à cœur de mettre l’Internet of Everything (IoE) au service de la société et de l’environnement.

Plus de 100 équipes ont déposé un projet utilisant l’IoE pour avoir un impact positif.  Aujourd’hui 3 porteurs de projets « étudiant » et 3 porteurs de projets « entrepreneur » ont été sélectionnés et seront accompagnés pendant 8 semaines par les collaborateurs du SwitchUp Challenge.

Nous vous donnons rendez-vous au mois d’avril pour le jury final, qui nommera les 2 lauréats du concours.

CECI N’EST PAS…

150 personnes mobilisées pendant le créathon SwitchUp pour imaginer 40 start-ups techs à fort impact positif

Durant tout un week-end l’équipe du SwitchUp Challenge a accompagné plus de 150 participants dans 6 villes en France (Paris, Rennes, Lyon, Lille, Marseille, Rennes, Biarritz) à imaginer et développer des projets de start-ups sociales connectées à fort impact sociétal et environnemental.

Les participants ont été formés au prototypage Arduino, à l’utilisation de Blueprint et accompagnés sur la création de leurs projets grâce au soutien du Collectif Bam, des experts Cisco et MakeSense.

Un week-end passionnant et fort en création !

Revivez l’aventure en image sur le storify de l’événement.

*la participation aux créathons n’était pas obligatoire pour candidater au SwitchUp Challenge.

Encore plus d'images des créathons ici !

Vous souhaitez aussi créer une start-up sociétale utilisant l’Internet of Everything ? 

Les inscriptions au concours sont actuellement fermées mais l’aventure SwitchUp ne s’arrête pas là: rejoignez la communauté d’entrepreneurs passionnés, connectez-vous à des profils spécialisés et renforcez votre équipe afin d’avoir toutes les compétences pour développer votre start-up. 

BUSINESS

DESIGN

INFORMATIQUE
ET ELECTRONIQUE

AUTRES

FINALISTES DU SWITCHUP CHALLENGE 2016

Catégorie: Etudiant

Ezygait
propose un dispositif de rééducation et d’entraînement à la marche connectée, destiné principalement au marché du domicile.
L’objectif d’Ezygait ? Permettre à tout un chacun, devant se rééduquer, de pouvoir le faire depuis chez soi et à moindre coût. 
 

Sprinklearth
SprinklEarth est un boîtier connecté qui a pour ambition d’automatiser les systèmes d’irrigation agricole grâce à des sondes placées à différents endroits dans les champs agricoles.
L’objectif principal de cette automatisation est en premier lieu d’économiser l’eau et d’optimiser l’irrigation.

Elum
Elum développe un logiciel d’intelligence artificielle d’aide au pilotage d’un système de stockage d’énergie couplé à un système de production photovoltaïque.
La volonté d’Elum ? Permettre aux entreprises des pays en développement de ne plus subir des coupures énergétiques, qui sont un vrai frein au développement.

Catégorie: Jeune Entrepreneur

 

 

Lifeaz
est un défibrillateur automatique externe connecté destiné au domicile des particuliers.
L’ambition de l’équipe ? Diminuer drastiquement le nombre de victimes d’arrêts cardiaques en France, où près de 80% ont lieu au domicile des ménages.
 

 

 

OPPA
est un garage connecté permettant aux 600 000 parisiens n’utilisant par leurs places de parking de les louer facilement, et aux automobilistes de limiter leurs empruntes carbonne.
Grâce à un boîtier connecté à une application mobile, les automobilistes géolocalisés peuvent réserver une place de parking à moindre coût pour un besoin ponctuel (moins d’une journée).


 

 

Zephyr
s’inscrit dans une démarche humanitaire et sociale visant à apporter de l’énergie rapidement et simplement à des populations victimes d’une catastrophe climatique et se trouvant dans une situation de précarité énergétique.
Zephyr prend la forme d’un ballon captif photovoltaïque qui va chercher l’énergie solaire en hauteur pour la ramener au sol.

 

LAURÉATS DES PRÉCÉDENTES ÉDITIONS

Lauréat 2014
Handisco
Handisco, une canne connectée et interactive pour les aveugles et malvoyants
Lauréat du prix PEPITE remis par  le président de la République François Hollande Handisco
Handisco est une canne connectée et interactive pour rendre les déplacements des aveugles et des malvoyants plus sûrs, plus rapides et plus autonomes, développée par des étudiants de l’ESSTIN Nancy.  Equipée de capteurs et connectée aux services municipaux et publics, la canne interagit avec les objets urbains (feux, arrêts de bus…). Grâce à des tags installés dans les commerces, elle permet d’obtenir des informations sur les magasins. La canne connectée avertit également des obstacles présents sur le parcours en vibrant.

 

Lauréat Etudiant 2015
Connect’O
Robinets connectés destinés à mesurer la consommation d’eau et à éviter les fuites
Aujourd’hui, près de 30% de l’eau que nous consommons est gaspillée, soit en raison de fuites d’eau, soit en raison d’une utilisation excessive de nos ressources.
Connect’O s’attaque à ce problème sociétal et environnemental, en développant des capteurs connectés vous permettant de suivre votre consommation d’eau sur votre mobile, et de détecter vos fuites d’eau.
Un capteur intelligent est branché à votre arrivée d’eau, permettant de mesurer en temps réel votre consommation d’eau. Les données sont analysées et transmises à une application mobile dédiée sur votre smartphone. Avec l’application vous pouvez consulter votre consommation d’eau recevoir de petits conseils et être alerté en cas de fuite.


Lauréat Jeune Entrepreneur 2015
Wair
Foulard doté d’un capteur relié à une application mobile et capable de filtrer la pollution de l’air

Parce qu’elle en avait assez de respirer les pots d’échappement dans le traffic et parce qu’elle ne trouvait aucun masque à la fois efficace, confortable et esthétique, Caroline a inventé WAIR. À la fois accessoire de mode,  capteur individuel de mesure de la pollution et système innovant de filtration, il est le moyen le plus confortable de se protéger tout en gardant du style ! WAIR protège ainsi des principaux éléments nocifs de la pollution à savoir les gazs mais aussi les micro-particules.

Chaque foulard peut être relié à l’application mobile gratuite BE AWAIR. Celle-ci apporte des alertes personnalisées et des informations sur la pollution de l’aire de manière citoyenne et ultra-localisée.

PARTENAIRES

Des questions ? Contactez nous ! (Merci de préciser si vous êtes un étudiant, une école...)

2 + 7 =

elgntwplk